COLLOQUE INTERNATIONAL AVEC PUBLICATION DES ACTES A L’OCCASION DES 40 ANS DE L’ECOLE NORMALE SUPERIEURE D’ENSEIGNEMENT TECHNIQUE DE DOUALA du 4 au 7 décembre 2019

COLLOQUE INTERNATIONAL AVEC PUBLICATION DES ACTES A L’OCCASION DES 40 ANS DE L’ECOLE NORMALE SUPERIEURE D’ENSEIGNEMENT TECHNIQUE DE DOUALA

COLLOQUE INTERNATIONAL AVEC PUBLICATION DES ACTES A L’OCCASION DES 40 ANS DE L’ECOLE NORMALE SUPÉRIEURE D’ENSEIGNEMENT TECHNIQUE DE DOUALA

‘’FORMATION DES FORMATEURS POUR L’ENSEIGNEMENT TECHNIQUE ET TECHNOLOGIQUE EN AFRIQUE : RÉALISATIONS, CONTRAINTES ET PERSPECTIVES’’

Du 4 au 7 décembre 2019 à Douala

APPEL A CONTRIBUTION :

Créé par décret No 260 / CAB / PR du 10 août 1979, l’Ecole Normale Supérieure d’Enseignement Technique (ENSET) de l’Université de Douala a 40 ans en 2019. Pour marquer cet événement, un colloque international se tiendra en décembre 2019 dans le campus dudit établissement.

L’objectif de ce colloque est d’évaluer le chemin parcouru par la formation des formateurs en enseignement technique en Afrique et au Cameroun en particulier, d’identifier les pesanteurs et proposer des voies d’amélioration de celle-ci pour une production qualitative et quantitative des ressources humaines à même de permettre l’émergence économiques des pays concernés.

Il est devenu une lapalissade que l’Afrique possède, un atout majeur qu’est la jeunesse de sa population, cet atout malheureusement contraste avec un taux de chômage très élevé dû entre autres facteurs à un très faible taux d’industrialisation. A l’heure où la plupart des pays de l’Afrique subsaharienne sont à l’assaut de l’atteinte du statut de pays émergents, la question d’une rapide croissance de leurs tissus industriels devient plus que cruciale. Une rapide industrialisation suppose une main d’œuvre qualifiée en nombre suffisant. Ce grand besoin de main d’œuvre souligne le rôle capital de la formation des formateurs assurée par les écoles normales d’enseignement technique dans les pays concernés.

Ce colloque international vise à évaluer le chemin parcouru dans la formation des formateurs, les écueils rencontrés et les perspectives de cet ordre d’enseignement en Afrique. Quoique focalisé sur les pays au sud du Sahara qui peuvent avoir des préoccupations assez communes, les contributions des citoyens venant d’autres pays et d’autres continents qui s’intéressent aux questions de formation des formateurs sont les bienvenues.

Les axes retenus pour ce colloque sont les suivants :

  • Perceptions et attitudes autour de l’enseignement technique
  • Education à l’entrepreneuriat dans les lycées techniques et professionnels d’Afrique : quelles innovations pédagogiques pour promouvoir un comportement entrepreneurial en contexte africain
  • Enseignement technique, innovation technologique et développement durable
  • Problématique de l’adéquation entre infrastructures de formation et exigences de la professionnalisation
  • De l’introduction des Laboratoires partagés en ligne dans l’enseignement technique et professionnel
  • Place des langues dans l’enseignement technique et professionnel
  • Didactique des disciplines techniques et du tertiaire : quelles innovations envisageables avec les TICE ?
  • Problèmes de diffusion et de brevetage de travaux et inventions scientifiques et technologiques
  • L’orientation conseil pour et dans l’enseignement technique : enjeux, contraintes et perspectives
  • L’adéquation formation-emploi : les logiques d’action à l’œuvre
  • Promotion du genre et de l’excellence dans l’enseignement technique : état des lieux et perspectives
  • Toute autre thématique liée à l’enseignement technique non explicitée ici sera la bienvenue

Il est également prévu un séminaire doctoral organisé par l’école doctoral des sciences de l’ingénieur de l’Université de Douala dont les thèmes de discussion et autres modalités y relatives seront communiquées ultérieurement.

MODALITÉS DE SOUMISSION

Chaque proposition de résumé doit se présenter ainsi qu’il suit :

  1. Titre de la communication
  2. Nom (s) et prénom (s) de(s) auteur (s)
  3. Université d’attache, Département/laboratoire
  4. Nombre de mots : 300 maximum
  5. Police : Times New Roman
  6. Taille : 12
  7. Mots clés : maximum 5
  8. Adresse de soumission : enset40@gmail.com

INFORMATIONS PRATIQUES

Frais de participation (Hébergement exclu):

  • Enseignants chercheurs : 30 000 FCFA (45 euros)
  • Doctorants non enseignants : 15 000 FCFA (23 euros)
  • Etudiants  de Master : 10 000FCFA (15 euros)
  • Contact :  enset40@gmail.com
  1. NB. Les frais de participation donnent droit aux pauses-café et déjeuner durant les trois jours du colloque.

Délai de paiement des frais d’inscription : 15 octobre 2019

HÉBERGEMENT ET DÉPLACEMENT :

Plus de détails sur les possibilités d’hébergement seront fournis à tous les communicants plus tard. Mais il faut noter que les chambres single coûtent entre XAF 15 000 et XAF 60 000 dans les environs de l’Université de Douala. Des facilités de déplacement des participants pourront être fournies mais elles ne sont pas encore acquises.

CHRONOGRAMME 

10 mai  2019  :  Lancement de l’appel à contribution

25 juin 2019  : Fin de réception des propositions de communication

30 juin-15 juillet 2019 : Evaluation des propositions

1eraoût 2019 : Notification des acceptations

20 octobre 2019 : Réception des communications complètes des communicants retenus

25 octobre – 10 novembre      2019 : Revue des communications par le comité scientifique

15 novembre 2019   : Envoi des communications revues aux différents auteurs

30 novembre 2019  : Délai de réception des communications corrigées et finalisées

4-7 décembre 2019  :  Tenue du colloque

15 janvier 2020 : Réception des articles avec corrections post-colloque

15 mars 2020   :   Publication des actes du colloque avec l’appui de l’ESPE Aix-Marseille et d’autres partenaires.

COMITÉ D’ORGANISATION

Président :              Pr Léandre NNEME NNEME

Vice-président :    Pr Ebénézer NJEUGNA

Rapporteur :          Dr François Narcisse NJAME

Rapporteur adjoint : Dr Innocent FASSE

Membres :

  1. Jeannot MANE MANE
  2. Emmanuel YAMB
  3. Marius AYOU BENE
  4. MBA EDOU
  5. Jean MBIHI
  6. Camille EKOMO
  7. Didier FOKWA
  8. Achille NOUGA
  9. Priscille NGUIAMBA
  10. Catherine Nicole FOUDA
  11. Fabien BETENE EBANDA
  12. Thomas AMOUGOU OYONO
  13. Olivier SOSSO MAYI
  14. Dieudonné ABESSOLO
  15. NYANGONO BIYEGUE épse AYOU BENE
  16. Yves Dieudonné BAPES BA BAPES
  17. Jean Aimé MONO
  18. Edith BENGONO épse NNEME NNEME
  19. Catherine ESSISSIMA MBIE
  20. Ebenezer MAKA MAKA

COMITÉ SCIENTIFIQUE

Comité scientifique du Réseau africain des institutions de formation de formateurs pour l’enseignement technique (RAIFFET), NNEME NNEME Léandre,  Joseph YONG, Ebénézer NJEUGNA, Jean MBIHI, Camille EKOMO, Alexis KEMAJOU, Didier FOKWA, MANE MANE Jeannot, Jules ASSOUMOU Hélène ARMAND, Achille NOUGA, Emmanuel YAMB, Jean-François ESSIBEN, Catherine Nicole BILOA FOUDA, Colette MVOTO MEYONG, Achille BIWOLE, Thomas AMOUGOU OYONO, Véronique Priscille NGUIAMBA, Olivier Thierry SOSSO MAYI, Fabien BETENE EBANDA, Fernande NYANGONO BIYEGUE, Marius AYOU BENE, Evariste FONGZOSSIE, Yves BAPES Ba BAPES, Alexandre MBOUM, Roland GAMOM NGOUNOU, Gilbert TCHEMOU, NKEMAJA Dydimus.

 

CONTACTER RAIFFET

Au plaisir de vous lire

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?