“Éducation technologique, formation professionnelle et dynamique d’innovation au service de la société” Actes du 5ème colloque international du RAIFFET à Douala au Cameroun du 24 au 27 octobre 2017

Éducation technologique, formation professionnelle et dynamique d’innovation au service de la société Actes du 5e colloque international du RAIFFET Douala (Cameroun) - 24-27 octobre 2017

Éducation technologique, formation professionnelle et dynamique d’innovation au service de la société Actes du 5e colloque international du RAIFFET Douala (Cameroun) – 24-27 octobre 2017

Discours de M. le directeur de l’ENSET de Douala

Monsieur le Recteur de l’Université de Douala,
Monsieur le Maire de l’Arrondissement de Douala 5ème,
Monsieur les Vice-recteurs de l’université de Douala,
Monsieur le Secrétaire Général de l’Université de Douala,
Monsieur le Conseiller Technique auprès du Recteur de l’Université de Douala,
Monsieur le Président du RAIFFET ou son représentant,
Monsieur les Directeurs des services centraux de l’université de Douala,
Mesdames et Messieurs les Doyens et Chefs d’établissement de l’université de Douala,
Madame l’Inspectrice des Services au Ministère des Enseignements Secondaires,
Mesdames et Messieurs les représentants du Ministère de l’enseignement supérieur,
Mesdames et Messieurs les représentants de l’ENSET de Bamenda, de l’ENSET de Kumba, de l’ENS de Yaoundé,
Mesdames et Messieurs les membres du comité scientifique du RAIFFET,
Chers collègues participants en vos rangs et grades respectifs,
Chers étudiants participants,
Chers invités,
Mesdames et Messieurs,

Permettez-moi avant tout de me joindre à Monsieur le Maire de la commune de l’arrondissement de Douala 5ème pour souhaiter à toutes et à tous
une chaleureuse bienvenue à cette cérémonie d’ouverture du 5è colloque international du Réseau Africain des institutions de formation des formateurs pour l’enseignement technique (RAIFFET) que l’ENSET de Douala à l’insigne honneur d’accueillir. Ensuite, recevez également les chaleureux souhaits de bienvenue de toute la très dynamique du comité local d’organisation que j’ai eu le plaisir de présider. Enfin, toute la communauté de l’ENSET de Douala, enseignants, personnels d’appui et étudiants vous souhaite de vous sentir chez vous ici en ce jour pour les uns et durant les quatre jours que dureront les travaux du colloque pour les autres. Comment ne pas émettre un souhait de bienvenue particulier à vous tous qui avez traversé monts et mers pour arriver chez nous, désormais chez vous pour la circonstance, je pense aux participants venus du Burkina, de la Côte d’Ivoire, de la France, du Gabon, du Ghana, de Haiti, du Mali, du Sénégal, du Swaziland et de la Tunisie. You are all welcome and please feel at home at ENSET.

Mesdames et messieurs, chers membres du RAIFFET, chers invités,

Je ne saurais continuer mon propos sans dire un grand merci à la Présidence de la république pour le très haut accord donné afin que les travaux
de ce colloque se tiennent sur le territoire national, au Ministre de l’enseignement supérieur pour son autorisation et son acceptation d’en assurer
le haut patronage, ainsi qu’au Recteur de l’Université de Douala pour l’appui multiforme qu’il a donné à l’organisation de ce 5ème colloque du RAIFFET.

Ensuite, je voudrais dire la joie et l’honneur qui ont été miens de de continuer le travail qu’a si bien commencé et conduit mon prédécesseur, le Professeur Claude Bekolo, ancien directeur de l’ENSET, à la tête du comité local d’organisation de ce colloque international.
Mon rôle de Président du comité d’organisation a été amplement facilité par la très dynamique et dévouée équipe du comité local à qui je rends un
vibrant hommage pour tout le travail abattu et à abattre pour le succès de cet événement. Je pense à mon adjoint au comité, le Professeur Njeugna Ebénezer, Directeur adjoint de l’ENSET, le Responsable de la Liaison avec le RAIFFET, Madame le Professeur Julia Ndibnu-Messina, le  Coordonnateur Général et rapporteur du comité, Dr Innocent Fassé et son adjoint, Dr Yves Bapes ba Bapes, à la responsable de la communication, Dr Colette Mvoto Meyong, au responsable de la logistique, Dr Félix Paune assisté de M. Paul ETOUKE, et toute leur équipe, au responsable de l’accueil et protocole, Dr François-Narcisse NDJAME par ailleurs secrétaire général de l’ENSET, secondé par Dr Nicole Catherine Biloa et toute leur équipe, au responsable du secrétariat, Mme Edith Bengono appuyée par Mlle Catherine Essissima et leur équipe, au responsable de la restauration, Mme Irène MFOUMOU, assistée par Mme Josephine PETETE et leur équipe, et enfin, je pense au responsable de l’appui financier Mme Jeanne ILONDA et son
adjoint, M. Alain Bagda. Vous comprenez, Monsieur le Recteur, mesdames et messieurs que j’ai été très bien entouré dans le comité local d’organisation.

A présent Monsieur le Recteur, mesdames et messieurs, qu’il me soit permis de vous présenter brièvement l’école normale supérieure d’enseignement technique (ENSET) de Douala qui a l’insigne honneur de vous accueillir aujourd’hui.
Créée en 1979 par décret présidentiel, l’ENSET de Douala accueilli sapremière promotion d’élèves-professeurs en 1980. Aujourd’hui, elle compte près
de 4018 élèves-professeurs, d’enseignants permanents dont deux professeurs titulaires, 07 maîtres de conférences, 22 chargés de cours, 41 assistants, 174 vacataires, 19 enseignants détachés du MINESEC, et 49 personnels d’appui.
Toute cette équipe multidisciplinaire oeuvre dans 12 départements pour 19 spécialités de formations réparties dans 03 divisions, la division des Techniques industrielles, la division des sciences et techniques économiques et de gestion et la division des stages et de la formation continue. La division des techniques industrielles comprend les départements suivants :

  • Génie mécanique avec trois spécialités
  • Génie électrique avec trois spécialités
  • Génie informatique avec trois spécialités
  • Génie forestier avec deux spécialités
  • Industrie Textile et de l’habillement
  • Génie civil avec trois spécialités
  • Génie chimique avec une spécialité
  • Enseignements scientifiques de base, un département de services

La division des sciences et technique économiques et de gestion regroupe les départements suivants

  • Sciences et techniques quantitatives de gestion avec trois spécialités
  • Sciences de l’éducation avec une spécialité
  • Economie sociale et familiale avec deux spécialités
  • Techniques administratives avec deux spécialités

En plus de la formation initiale des enseignants des collèges et lycées d’enseignement et technique, l’ENSET a depuis plus de dix ans lancée des cours
de promotion sociale (CPS) qui offrent des formations professionnelles de niveau BTS, licence et master aussi bien dans les sciences de gestion que dans l’ingénierie. Ces cours de promotion sociale accueillent chaque année plus de 1000 étudiants qui sont outillés pour leur insertion professionnelle et partant leur promotion sociale. La population estudiantine de l’ENSET est multinationale car chaque année, nous recevons les étudiants de la zone CEMAC, ce qui participe du rayonnement de notre établissement dans la sous-région.

Sur le plan de la recherche et de la coopération, L’ENSET de Douala compte dans son escarcelle 15 inventions avec 02 brevetées, notamment une
décortiqueuse de graines de courge communément appelés pistaches et un séchoir multitâches et plusieurs en cours d’acquisition de brevets. C’est donc dire Mesdames et messieurs, chers participants, que l’ENSET est, comme son slogan le dit si bien : « L’excellence, au coeur de la révolution Technique et Technologique ». En termes de coopération, l’ENSET de Douala coopère avec l’ENSET de Libreville au Gabon, l’ENSET de Cachan en France, Lapperanta University of Technology de Finlande, l’Université de Bordeaux, l’ENSET de Sahr au Tchad, le RAIFFET et très bientôt, nous l’espérons, avec l’Ecole Supérieure de Professorat et d’Education de l’Université d’Aix-Marseille grâce au RAIFFET.

L’intensification de la recherche au sein de l’ENSET justifie l’acceptation sans réserve d’abriter les travaux de ce 5ème colloque du RAIFFET au courant duquel 4 de nos collègues présenteront des communications parmi leurs paires des 12 pays présents. Je puis vous promettre qu’on aura au moins le double de ce nombre de communications de la part de mes collègues au 6ème colloque du RAIFFET. De plus, l’ENSET renforcera sa présence et sa contribution à la bonne marche du RAIFFET afin que notre pays et son système éducatif en tire le maximum de profits.
Voilà, mesdames et messieurs brièvement présentée l’école normale supérieure d’enseignement technique de l’Université de Douala qui vous a
accueille en ce jour.

Nous osons croire que nous serons à la hauteur de la confiance placée en nous par le RAIFFET et de celle de la hiérarchie universitaire et gouvernementale par toutes les autorisations de même que l’appui financier de l’Université de Douala.

The Rector of the University of Douala,
Distinguished guests all protocol duly respected,
I would to end my speech by thanking all of you for having taken the pain to come to ENSET to take part in the 5th international colloquium of the African Network of Teacher Training Colleges for Technical Education (RAIFFET). All members of the local organizing committee join me to wish you a happy stay at ENSET and very fruitful working sessions.

Long live RAIFFET ;
Long live the University of Douala ;
Long live the Ministry of Higher Education ;
Long live Cameroon ;
Thank you.

M. Léandre Nneme Nneme, directeur de l’ENSET
Président du comité local d’organisation

CONTACTER RAIFFET

Au plaisir de vous lire

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?